Intérêt des ingrédients laitiers dans les formulations infantiles

Les formules infantiles sont élaborées pour couvrir les besoins nutritionnels des enfants, en relais ou en complément de l’allaitement maternel pour les nourrissons et jusqu’à l’âge de 3 ans. Le lait maternel est l’aliment idéal pour apporter au nourrisson les nutriments dont il a besoin.

Les poudres infantiles sont formulées pour assurer le développement et la croissance des enfants. Les produits sont catégorisés par classes d’âge et encadrés par des réglementations spécifiques selon les zones :

      • Préparation pour nourrissons 1er âge 0 – 6 mois :

Le produit doit couvrir tous les besoins nutritionnels du nourrisson essentiels à son bon développement. Il est le seul aliment consommé jusqu’à la diversification. Sa composition sera la plus proche possible du lait maternel.

 

      • Préparation de suite 2e âge 6 – 12 mois :

La diversification alimentaire est généralement introduite entre le 4e et le 6e mois de l’enfant.
La formule infantile n’est plus le seul aliment consommé par l’enfant mais reste son principal apport d’énergie et de nutriments essentiels.

 

      • Lait de croissance après 12 mois :

L’ensemble des besoins nutritionnels ne sont pas toujours couverts par l’alimentation générale, notamment  ceux en fer et en acides gras essentiels. La consommation du lait de croissance est recommandée jusqu’à l’âge de 3 ans, en complément de l’alimentation.

 

Les ingrédients laitiers sont indispensables à la formulation des poudres infantiles afin d’obtenir une composition nutritionnelle au plus proche du lait maternel.

Les ingrédients laitiers sont indispensables à la formulation des poudres infantiles afin d’obtenir une composition nutritionnelle au plus proche du lait maternel.

 

Apport en protéines laitières

 

Le lait maternel contient une teneur en protéines proche de 1.3 g/100ml ou encore 2g/100 kcal. La nature des protéines du lait maternel est différente de celle du lait de vache. Ainsi, le lait maternel contient majoritairement des protéines sériques alors que le lait de vache contient majoritairement des caséines.

La protéine majeure du lait maternel est l’alpha-lactalbumine qui représente en moyenne 27% des protéines du lait maternel. L’alpha-lactalbumine est également présente dans les protéines sériques du lait de vache, mais à plus faible concentration, de l’ordre de 6 fois moins que dans le lait maternel.

Les formules infantiles sont élaborées pour être le plus proche possible de la teneur en protéines du lait maternel. Elles sont le plus souvent comprises entre 1.8g/100kcal et 2.5g/100kcal au maximum. Des apports minimum en acides aminés essentiels sont également définis par la réglementation et basés sur la composition moyenne du lait maternel.

La qualité des protéines et notamment leur composition, est donc essentielle pour apporter à la fois les quantités adéquates en acides aminés essentiels tout en maintenant un taux protéique au niveau recommandé, autour de 2g/100kcal.

 

La qualité des protéines et notamment leur composition, est donc essentielle pour apporter à la fois les quantités adéquates en acides aminés essentiels.

Pour cela, le lait écrémé utilisé pour la fabrication des formules infantiles apportant majoritairement des caséines, il doit être complété par un apport en protéines sériques. Celles-ci peuvent être apportées par différents ingrédients laitiers qui diffèrent par l’origine des matières laitières, leur procédé de fabrication, les profils d’acides aminés et leurs niveaux de concentration en protéines :

 

      • Le Prolacta® 80 est un concentré de protéines solubles du lait, obtenu directement du lait, par des procédés de séparation physique et concentration.
        Il est particulièrement adapté aux formulations infantiles par sa richesse en protéines vraies, et notamment en alpha-lactalbumine, qui est la protéine majeure du lait maternel. Sa composition en acides aminés permet de réduire les taux protéique au niveau recommandé, notamment grâce à sa richesse en tryptophane.

 

      • Les autres WPC du marché, sont pour la plupart issues de sérum, elles permettent un apport en protéines sériques (betalactoglobuline et alpha-lactalbumine) afin d’équilibrer les apports en acides aminés essentiels.
        Les WPC sont catégorisées par leurs teneurs en protéines. Les WPC les plus couramment utilisées en nutrition infantiles sont les WPC 80 (80% MAT/S) et les WPC 35 (35%MAT/S). Les autres constituants apportés par ces WPC sont le lactose, la matière grasse laitière résiduelle, les minéraux et vitamines.

 

      • Le Lactosérum déminéralisé apporte principalement du lactose mais également des protéines sériques (10-12% MAT/S). Dans les formules infantiles, on utilise principalement du lactosérum déminéralisé à 90% pour limiter des apports en minéraux qui seraient trop importants avec un lactosérum doux classique par rapport aux besoins de l’enfant.

 

Figure 1 : Formules théoriques et leurs compositions nutritionnelles

 

Apport en lactose

 

Le lactose est le glucide de référence pour les formules infantiles car il prédomine dans le lait maternel.

Toutes les formulations infantiles sont élaborées avec du lactose. Les formules les plus qualitatives contiennent plus de 90% de lactose en source de carbohydrates, sans autres sucres ou maltodextrines ajoutées. Sauf pathologies, les nourrissons n’ont généralement aucune difficulté à hydrolyser naturellement le lactose présent dans le lait maternel ou les formules infantiles. Différentes qualités de lactoses sont disponibles.

Le lactose blanc est le plus adapté pour assurer une teneur régulière en vitamine B2 des poudres infantiles. En effet, son procédé de fabrication spécifique permet d’augmenter le niveau de pureté du lactose en retirant la vitamine B2 présente naturellement en grande quantité dans le lait et le lactosérum.

L’utilisation du lactose blanc dans les formulations infantiles permet de s’affranchir des variations saisonnières du lait en vitamine B2.  On obtient ainsi un produit fini de qualité constante tout en assurant la conformité du produit aux réglementations en vigueur et aux normes d’étiquetages des valeurs nutritionnelles.

Le lactose est le glucide de référence pour les formules infantiles car il prédomine dans le lait maternel.

Les ingrédients laitiers sont largement utilisés et adaptés pour élaborer des formules infantiles au plus proche de la composition nutritionnelle du lait maternel. Ils représentent 60 à 80% du poids total de la formulation.

Partager sur LinkedIn

Auteur : Véronique Carbon

Ingénieur agroalimentaire de formation, Chef de projet R&D poudres infantiles pour le Groupe Lactalis durant 7 ans. Aujourd’hui Responsable R&D ingrédients Groupe Lactalis.